VERNA

INVENTIONS

_à propos de cabotage : 1, 2, 3

_Porte-conteneur de petite capacité_

_Cette invention, qui a fait l'objet d'une demande de délivrance d'un brevet auprès de l'INPI, concerne un aménagement naval qui a pour but de changer le mode de transport des conteneurs  maritimes.

Afin de diminuer le coût de transport de conteneurs, la tendance actuelle consiste à regrouper un maximum de conteneurs dans d'immenses ports dédiés à cet usage, puis à charger les dits conteneurs dans des porte- conteneurs géants qui consomment des quantités colossales de carburant d'origine fossile.

Ce genre de transports cumule les désavantages suivants :

_ 1°/ Le collationnement des conteneurs par camions vers de grands ports maritimes, seuls capables de recevoir des porte-conteneurs géants.

_ 2°/ Monopolisation d'une surface de stockage énorme.

_ 3°/L'utilisation de grues géantes pour charger rapidement les conteneurs dans les porte-conteneurs.

_ 4°/ Le transport des conteneurs par les porte-conteneurs qui, de par leurs tailles et tirants d'eau, ne peuvent circuler que sur mer .  

 _ 5°/ Ces porte-conteneurs sont propulsés par d'énormes moteurs thermiques pesant jusqu'à 2300 tonnes, très gros consommateurs d'énergies fossiles.  

_ 6°/ La redistribution par camions des conteneurs vers leurs différents lieux de destinations souvent éloignés des ports d'arrivées.  

_ 7°/ Tous ces transports et multiples manipulations, tant terrestres que maritimes, impliquent d'énormes consommations de carburants fossiles pétroliers ou gazeux.

_ 8°/ L'on voit, pour des raisons économiques et écologiques, le retour du transport de marchandises par des bateaux à voiles ; le problème, avec ce type de navires, réside en ce que la manipulation des caisses et objets, tant au chargement qu'au déchargement, ne peut se faire que manuellement (voir la vidéo présente sur le site ou ici), ce qui est un retour en arrière au temps des dockers.

 

L’objectif de la présente invention est de remédier à toutes ces imperfections en construisant de petits navires à voile/s et/ou à moteur/s thermique/s ou/et hybride/s, dont la conception est réalisée autour d'au moins un volume, métallique ou autre matière, ayant des dimensions intérieures permettant de recevoir spécifiquement un unique conteneur en ne laissant qu'un faible jeu entre le dit conteneur et les parois verticales du dit volume.

Pour faire simple, selon la présente invention, les coques des bateaux sont construites autour d'au moins un espace destiné à recevoir au moins un conteneur.

L'intérêt de ce nouveau type de transport réside en ce qu'il lui est possible d'embarquer ou débarquer de façon autonome un conteneur, à l’aide d’un mât de charge ou d'une grue pliable,  (d'où l'utilité d'une potence/jambe de force visible à gauche) ou à l'aide d'un matériel externe relativement léger, fixe ou mobile tel qu'un camion grue, ce, de n'importe quel port ou appontement, fluvial ou maritime, y compris, de faible profondeur

_ Ce système permet ainsi, le chargement/déchargement et pilotage du bateau par le seul capitaine ; transposé au transport routier, il est l'équivalent des camionnettes de livraison et leur légèreté vis-à-vis des camions poids lourds.

_ Autre avantage à l'international, le transport sous plombage douanier d'un/des conteneurs.



  Illustrations

  Youtube

Bateau vu de dessus

PC-2a :
Puits à conteneur

CT-2a :
Conteneur

 

_Cette invention tirera un grand bénéfice à être couplée avec une "Voile autoportée".