VERNA

INVENTIONS

_Ensemble de systèmes de stabilisation horizontale
des voiles volantes de traction_

_ Cette invention concerne un aménagement naval qui a pour but
de conserver son horizontalité à une voile volante de traction_

 

_Demande de brevet d'invention
déposée à l'INPI
_

 

Ci-dessous, cette invention déclinée en combinaison/s avec celle de la

Voile de traction libre auto portée :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

_ Ce procédé complète la voile dite  "Voile de traction libre auto portée".  

_ Toutes les voiles volantes classiques font des cabrioles en l'air, elle sont ainsi, rigoureusement ingouvernables.

_ Le grand intérêt de cette invention réside en ce que, la voile stabilisée horizontalement est dirigée en gérant indépendamment les uns des autres tous les câbles qui la relient au bateau.

_ La voile selon l'invention conserve son amplomb grâce à 4 systèmes qui, utilisés seul ou en combinaison/s, lui permettent de conserver automatiquement son horizontalité.

_ Le 1er système est constitué d'un volume de sustentation qui soulève la voile par l'axe de rotation d'un  système de balancier de type "fléau" dont les deux terminaisons, de mêmes longueurs, sont ancrés aux extrémités opposées hautes de la voile de traction qui sont tendues par un boudin sous pression d'un gaz de sustentation.

_ Le deuxième système utilise la même configuration de balancier, mais sis sous la voile et portant un poids creux qui flotte.

_ Le troisième système rend stable la voile en créant une ouverture en son centre qui libère de façon organisée les surpressions d'air, ce, à l'instar des cheminées des parachutes qui les stabilisent durant la descente.

_ Le quatrième système rend stable la voile à la façon des quilles anti roulis des bateaux, il consiste en une/des surface/s (sar-7f) intallées sur un axe fixe, horizontal (a-sar) ou vertical (a-sarv), de façon à atténuer le roulis de la voile volante en prenant appui sur l'air environnant.

_ Dans un mode de réalisation, le système anti roulis est monté sur un axe horizontal ou/et vertical qui est orienté par au moins un moteur électrique qui est commandé, soit manuellement, soit par ordinateur depuis le bateau tracté ; si plusieurs moteurs électriques sont utilisés pour mouvoir les dits axes de rotations, ils le sont indépendamment les uns des autres.
_ Le système anti roulis joue ainsi, de plus, un rôle de gouverne ou gouvernail.

_ Tous les systèmes d'horizontalité précédemment décrits peuvent être cumulés, ce qui donne l'"Ensemble" ci-dessous :

-Retour "Voile auto portée"-